vendredi, 07 août 2020
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

Lac de Guerlédan

   
Lac de Guerlédanloupe

Lac de Guerlédan
Mur-de-Bretagne
Côtes d'Armor

En 1921, Joseph Ratier, sous-Préfet de Pontivy, imagine d'installer un barrage sur le Blavet, au niveau de l 'écluse de Guerlédan, sur le canal de Nantes à Brest, afin de produire de l'électricité.

Les travaux démarrent en 1924 et vont durer 6 ans.

La création du barrage entraîne l'engloutissement de la vallée : 17 écluses et plusieurs maisons éclusières disparaissent sous les eaux.

Le chantier est gigantesque et les ingénieurs en charge du projet vont être confrontés à de multiples problèmes tant techniques que financiers.

Le barrage et l'usine hydroélectrique sont inaugurés le 12 octobre 1930.

Le projet initié par la Société Générale d'Entreprise passe sous le contrôle de l'Union Hydrolique Armoricaine . Pendant la guerre, les allemands réquisitionnent l'ouvrage.

En 1946, l'exploitation du barrage revient à EDF, suite à la nationalisation de l'électricité.

Le barrage de Guerlédan a été construit en béton ; sa hauteur atteint 45 mètres et sa longueur totale 206 mètres. Il permet de constituer un lac d’une superficie de 304 ha, 12 km de long, 40m de profondeur au plus bas, 51 millions m3 d’eau… .
Le barrage hydroélectrique de Guerlédan produit une énergie renouvelable de 15 MW par an soit l’équivalent de la consommation annuelle des habitants d’une ville de 15000 habitants.

Le lac artificiel formé par le barrage a 3 fonctions : produire de l’électricité, contribuer à l’alimentation en eau potable et permettre la pratique d’activités nautiques.