jeudi, 23 novembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Archipel des Glénans

Ile du Loc'h
Finistère

L'archipel de Glénan se compose de neuf îles principales et d'un grand nombre d'îlots.

Les principales îles se nomment : Île de Saint-Nicolas, île du Loc'h, île de Penfret.

Par le passé, l'archipel constituait  un abri intéressant pour les corsaires.

Aujourd'hui, l'archipel abrite un important centre nautique.

La desserte touristique est principalement assurée par la compagnie "Vedettes de l'Odet" au départ de Bénodet

 
      

Ile à Bois (à Lézardrieux)

Ile à Bois
Lézardrieux
Côtes d'Armor


    Située à l’entrée de l’estuaire du Trieux, l’Ile à Bois était par le passé un endroit stratégique tant pour la défense que pour la douane.
    Sa superficie est de cinq hectares. A l’origine, l’île était isolée du continent lors des grandes marées.
    Pendant la seconde guerre mondiale, les allemands décidèrent de la transformer en une place forte ; ils y édifièrent des blockhaus ainsi qu’une jetée, transformant ainsi l’île en une presqu’île.
    
    Situation : l’Ile à Bois est située à environ 5 kilomètres au nord de Lézardrieux. Pour s’y rendre, il faut emprunter la route longeant l’estuaire du Trieux en direction de Kermouster.
    

 

 
      

Ile aux Moines (à Perros-Guirec - Les Sept-Iles)

Ile aux Moines
Perros-Guirec
Côtes d'Armor


    L’Ile aux Moines est l’île la plus habitable de l’archipel.
    Des moines s’y installèrent au XV ème siècle ; ils n’y restèrent qu’un demi-siècle.
    En 1740, un fort y fut édifié afin d’éviter que des corsaires ennemis s’y installent. Des troupes de soldats s’y succédèrent jusqu’en 1889.
    Du haut du phare (61 m), un fantastique panorama s’ouvre au regard du visiteur ; par temps clair, la portée peut atteindre 40 kilomètres.
    L’Ile aux Moines est la seule île de l’archipel dont l’accès soit autorisé.
    
    Des excursions sont organisées vers l’Archipel des Sept-Iles de février à novembre ; certaines d’entre elles font une halte sur l’Ile aux Moines.
    
    Situation : l’archipel des Sept-Iles est situé à environ 4 kilomètres au large de Perros-Guirec.
    

 

 
      

Ile Bono (à Perros-Guirec - Les Sept-Iles)

Ile Bono
Perros-Guirec
Côtes d'Armor

    L’Ile Bono est située au centre de l’Archipel des Sept-Iles. Elle est voisine de l’Ile aux Moines ; à marée basse, les deux îles sont reliées par une bande de sable.
    Au sommet de l’île se trouvent les restes d’un dolmen à couloir (vers – 4000 à – 3600 avant J.C.).
    L’Ile Bono est un refuge pour les goélands argentés, marins et bruns.
    Afin de protéger la faune et la flore, le débarquement y est interdit.
    
    Des excursions sont organisées vers l’Archipel des Sept-Iles de février à novembre ; ces excursions passent à proximité de l’Ile Bono.
    
    Situation : l’archipel des Sept-Iles est situé à environ 4 kilomètres au large de Perros-Guirec.
   

 
      

Ile Cézon

Ile Cézon
Landeda
Finistère

 

L'île Cézon est située dans l'estuaire de l'Aber-Wrac'h. Son nom provient du mot 'saxon' désignant les anglais.

L'île abrite des fortifications édifiées par Vauban à la fin du XVIIème siècle. Son rôle était de protéger le port de l'Aber Wrac'h des incursions anglaises.

Au cours du XIXème siècle, l'île a abrité un fort militaire. Pendant la seconde guerre mondiale, les allemands y construisirent des blockhaus.

L'île peut être atteinte a pieds, à marée basse. Des travaux de réhabilitations y sont menés.

 
      

Ile d'Aval (à Pleumeur-Bodou)

Ile Grande
Pleumeur-Bodou
Côtes d'Armor

    Entre la Presqu’île de Landrellec et l’Ile-Grande s’étend une baie parsemée de rochers et de petites îles. L’Ile d’Aval est la principale d’entre elles ; à marée basse, elle devient accessible à pieds.
    L’Ile d’Aval est un lieu de légendes. Son nom se rapproche du nom de l’Ile mythique d’Avalon qui était le paradis des celtes.
    Selon la légende arthurienne, l’Ile d’Aval serait le lieu de sépulture du Roi Arthur.
    Autrefois, il existait sur l’île, une chapelle dédiée à Saint Marc. Cette chapelle avait probablement été édifiée à l’emplacement d’un lieu de culte antique dédié au Dieu Marc’h, aux oreilles de cheval. Selon la tradition celtique, le Dieu Marc’h conduisait les morts vers l’Ile d’Avalon.
    L’Ile d’Aval est une propriété privée.
    
    Situation : l’Ile d’Aval est située à environ 10 kilomètres au nord-ouest de Lannion ; la baie de Landrellec se trouve en bordure de la route principale joignant Trébeurden à Trégastel.
   

 
      

Ile d'Ouessant

Lampaul
Finistère

Distante de vingt kilomètres de la côte ouest du Finistère, l'Ile d'Ouessant constitue la terre la plus occidentale de la France métropolitaine.

L'île culmine à 60 mètre de haut ; d'où son nom breton 'Enez Eussa' signifiant 'Ile Haute'. Sa forme géographique, en pince de crabe, lui offre une superficie de 1550 hectares.

Longue de 8 km de long pour une largeur de 4 km, l'île propose un chemin de randonnée de 45 kilomètres.

 

 

 
      

Ile de Batz

Ile de Batz
Finistère

L'Ile de Batz se situe à près de 4 km au large de Roscoff. Elle s'étend sur 3,5 km de long et 1,5 km de large. Le tour de l'île représente 10 km.

L'Ile est séparée du continent par un étroit couloir où règnent de violents courants.

Par le passé, l'île a été occupée par les Vikings ( IX ème siècle), puis, à plusieurs reprises, par les anglais ( XIV ème siècle au XVIII ème siècle).

Le climat doux et océanique, bénéficiant du Gulf Stream, permet une culture maraîchère.

En 2012, l'île comptait 507 habitants.

 
      

Ile de Bréhat

Bréhat
Côtes d'Armor

Cette île, qui fut le premier site naturel classé de France, bénéficie d'un micro-climat particulièrement doux l'hiver.

C'est l'un des rares lieux de la côte nord de la Bretagne sur lequel poussent des plantes méditerranéennes.

D'une superficie de 309 hectares, Bréhat est située à 2 kilomètres du continent. Sa population, d'environ 400 habitants en hiver, atteint près de 10 000 habitants pendant l'été.

L'île est en fait composée de deux îles : l'île nord , au paysage de landes, et l'île sud , plus fleurie et aussi plus habitée. Les deux îles sont reliées par un pont construit sous Louis XIV et appelé Pont ar Prat ou, aussi, Pont Vauban.

L'Archipel de Bréhat comporte plus de 80 îlots parmi lesquels on compte, l'île Biniguet à l'ouest, les îles Lavret et Logodec à l'est.

Au Ve siècle, pendant l'émigration bretonne, Saint-Budoc fonda un monastère sur l'île Lavret ; ce monastère est le plus vieux monastère de Bretagne. Saint-Guénolé, le fondateur de l’abbaye de Landévennec, fut formé sur l’île Lavret.

Au Moyen-Age et jusqu’à la Révolution, Bréhat fut une dépendance du Comté de Penthièvre.

Aux XIVe, XVe et XVIe siècles, Bréhat subit des attaques des anglais et des espagnols. A plusieurs reprises, l'île fut occupée par des puissances étrangères.

Au XVIIe siècle, sous Louis XIV, Vauban fortifia l'île et construisit le pont qui relie l'île nord à l'île sud.

Aux XVIIIe et XIXe siècle, l’île devint une place militaire importante ; le fort de la Citadelle fut édifié en 1863.

Le tourisme se développa à partir de la fin du XIXe siècle et l’île attira des artistes célèbres (Prosper Mérimée, Ernest Renan, Pierre Loti, Paul Gauguin, Marc Chagall...).

Situation : L’île de Bréhat est située à 2 kilomètres au nord de la Pointe de l’Arcouest. Partant de Paimpol, il faut rejoindre le village de Ploubazlanec puis prendre la direction de l’Arcouest. Des navettes régulières de bateaux relient l’île au continent.

 
      

Ile de Hoedic

Hoedic
Morbihan

Cette île, de 800 m de large sur 2 500 de long, s'étend sur environ deux kilomètres carrés. Sa côte comporte de nombreuses criques de sable fin.

Hoëdic est une île sans voitures peuplée d’une centaine d’habitants l’hiver. L’été, la population peut atteindre 3 000 habitants avec les plaisanciers, touristes et campeurs venant sur l’île.

Convoitée par les Anglais, l'île fut occupée au 17e et 18e siècles : les vestiges d’un fort sont encore repérables.