dimanche, 22 juillet 2018
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle Saint-Thurien

Servel
Lannion
Côtes d'Armor

    Construite au XVe siècle, cette chapelle s’écroula au XVIIIe siècle. Elle fut restaurée et le baptème de la cloche fut célébré en juillet 1757.
    La chapelle, de plan rectangulaire, possède un clocher-mur à une chambre de cloche.
    On remarquera la coquille Saint-Jacques gravée sur le seuil du portail ouest.
    La chapelle est située dans la vallée de Goas-Lagorn. Celle-ci est devenue la propriété du Conservatoire du Littoral en 1993. Depuis, des travaux de restauration du site ( aménagement de prairies et de sentiers) ont été entrepris.
    Le pardon de Saint-Thurien est célébré le troisième dimanche de juillet.
    
    Stuation : la chapelle Saint-Thurien se trouve à environ 5 kilomètres à l’ouest de Lannion. Il faut prendre la route en direction de Trébeurden ; la route menant à la chapelle se trouve sur la gauche, environ 3 kilomètres après la sortie de Lannion.

 
      

Chapelle Saint-Tugdual

Saint-Tugdual
Plougonver
Côtes d'Armor

    Cette chapelle a été construite au XVe siècle par la seigneurie de Vourgenel. Elle a été rachetée par la famille de Kergorlay en 1685.
    Devenue propriété du gouvernement à la révolution, la chapelle a été offerte à la paroisse en 1803. En mauvais état, elle a été restaurée en 1873.
    Sur ses pignons est et ouest, la chapelle possède des pierres de crossette figurant des animaux.
    L’édifice est placé sous le patronage de Saint-Tugdual, le fondateur de l’évêché de Tréguier.
    A proximité, le visiteur peut découvrir une fontaine.
    
    Situation : le village de Plougonver se trouve à 18 kilomètres au sud-ouest de Guingamp ; la chapelle Saint-Tugdual se trouve à environ 3 kilomètres à l’est du bourg de Plougonver, non loin de la route menant à Gurunhuel.
   

 
      

Chapelle Saint-Urlo (à Lanvénégen)

Saint-Urlo
Lanvénégen
Morbihan

 

Edifiée au début du XVIème siècle, la chapelle Saint-Urlo adopte la forme d'une croix latine.

La chapelle fut restaurée au milieu du XIXème siècle puis en 1930 et en 1971.

Saint-Urlo fut le premier abbé de l’abbaye Sainte-Croix de Quimperlé.

La chapelle a été classée au tître de Monument Historique en 1932.

 

 
      

Chapelle Saint-Uzec

Saint-Uzec
Pleumeur-Bodou
Côtes d'Armor

    Cette chapelle a été reconstruite au XVI ème siècle à l’initiative des Keruzec, seigneurs de Pleumeur-Bodou, rattachés à la famille des Coëtmen de Tonquédec.
    De plan rectangulaire, l’édifice réutilise une fenêtre datée du XIV ème siècle et possède un clocher-mur à trois chambres de cloche accessibles par un escalier sur le rampant sud.
    A l’intérieur, on peut découvrir un bénitier reposant de façon originale sur trois personnages.
    Saint-Uzec, ou Judoc ou encore Josse, était un prince breton du VI ème siècle qui s’exila en Picardie afin d’échapper au trône de Domnonée qui lui revenait de droit. La Domnonée comportait deux royaumes bordant les rivages occidentaux de la Manche. Le royaume situé en Grande Bretagne comprenait la Cornouaille et le Devon ; celui situé en Bretagne comportait le Trégor, le Goëlo, le Penthièvre, le Pays de Dol et le Léon, à partir de 530.
    L’abbaye de Dom Martin à Saint-Josse-sur-Mer (Pas de Calais) conserve le tombeau du saint.
    Le pardon est célébré le deuxième dimanche de juillet.
    
    Situation : la chapelle Saint-Uzec est située à environ 8 kilomètres au nord-ouest de Lannion ; il faut rejoindre Pleumeur-Bodou et prendre la direction de l’Ile-Grande. La direction de la chapelle est indiquée sur la gauche, environ 1,5 kilomètre après avoir quitté le bourg de Pleumeur-Bodou.
   

 
      

Chapelle Saint-Yves (à Bubry)

Chapelle Saint-Yves
Bubry
Morbihan

 

La chapelle Saint-Yves a été édifiée en 1589 sur les ruines d'une chapelle romane. Elle est dédiée à Saint-Yves (1253 - 1302) originaire de Tréguier dans le Trégor.

On remarquera le chevet Beaumanoir et le haut clocher (33m) renforcé par un contrefort.

La chapelle a été inscrite aux Monument Historiques en 1925.

 
      

Chapelle Saint-Yves (à Lignol)

Saint-Yves
Lignol
Morbihan

 

La chapelle Saint-Yves date de la fin du XVème siècle. Une chapelle seigneuriale y fut accolée au XVIème siècle.

La chapelle se singularise par son clocher en encorbellement auquel on accède par un escalier de pierre sur le toit.

La chapelle a été inscrite au tître de Monument Historique en 1925.


 
      

Chapelle Saint-Yves (à Quintin)

Saint-Yves
Quintin
Côtes d'Armor

Cette chapelle est édifiée en 1601 à l'emplacement où, selon la tradition, Saint-Yves se serait assis après la difficile montée de la côte menant de Quintin à Cohiniac.

L'édifice est rénové en 1701 ; la date inscrite sur la façade fait référence à cette réfection.

La chapelle conserve un retable en bois polychrome datant du XVIIe siècle.

Le Vendredi Saint, la chapelle est le point de départ d'une procession aux flambeaux, en souvenir du passage de Saint-Vincent Férier en 1418.

 
      

Chapelle Sainte-Anne (à Buléon)

Sainte-Anne
Buléon
Morbihan

 

Edifiée au XVème siècle, la chapelle Sainte-Anne a été restaurée en 1881.

La nef constitue la partie la plus ancienne de l'édifice. La chapelle nord, la sacristie et le clocheton furent ajoutés en 1881.

On remarquera les pignons ornés de crochets et d'animaux fantastiques.

La chapelle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1925.

 

 
      

Chapelle Sainte-Anne des Rochers

Sainte-Anne
Trégastel
Côtes d'Armor


    Vers 1630, Jean de Lannion était le Gouverneur de Lannion. Il avait une grande dévotion pour Sainte-Anne, patronne de la Bretagne. C’est lui qui fut le fondateur de la chapelle.
    La chapelle fut construite à l’emplacement d’un ancien petit sanctuaire chrétien, édifié lors de la christianisation de la Bretagne.
    La chapelle a été reconstruite en 1787. Durant la première moitié du XX ème siècle, elle a été agrandie par trois fois ; la réutilisation de pierres appartenant à d’anciennes constructions a permis de lui conserver un cachet ancien.
    Le pardon est célébré à la fin du mois de juillet.
    
    Situation : la chapelle se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Perros-Guirec ; en bordure de la voie principale longeant la côte.
    

 

 
      

Chapelle Sainte-Anne-la-Palud

Sainte-Anne-la-Palud
Plonévez-Porzay
Finistère

 

Située près des dunes bordant la mer, la chapelle a été édifiée dans un ancien marais (d'où son nom) .

Une première chapelle aurait été construite par Saint-Guénolé, moine évanlégisateur. Par la suite, une seconde ( XIII ème siècle) et une troisième chapelle (vers 1630) remplaceront la chapelle initiale.

La chapelle actuelle date de 1864.

 

 
      

Chapelle Sainte-Barbe

Sainte-Barbe
Plestin-les-Grèves
Côtes d'Armor

    Construite au XVe siècle dans le quartier du port ducal de Toul-an-Hery qui exportait des céréales en direction de l’Angleterre et de l’Espagne, la petite chapelle Sainte-Barbe se présente comme un édifice rectangulaire avec une chapelle adjacente.
    Elle possède un clocher-mur dont le clocheton porte la date de 1609.
    A la Révolution, la chapelle est vendue comme ‘Bien National’ au citoyen Le Cosquer de Plestin.
    A l’intérieur, on peut découvrir une poutre de gloire ainsi qu’un coffre à grains pour les offrandes.
    La chapelle est placée sous le vocable de Sainte-Barbe, patronne des gardes-côtes. Selon la tradition, la chapelle protège aussi les femmes enceintes et les nourissons.
    
    Situation : La chapelle Sainte-Barbe est située en bordure de la route de la corniche joignant Locquirec à Saint-Efflam ; elle se trouve sur la droite, quelques centaines de mètres après avoir franchi le Douron.
 

 
      

Chapelle Sainte-Barbe (à Paimpol - Kérity)

Kérity
Paimpol
Côtes d'Armor

Cette chapelle a été construite au XVIIe siècle sur un tertre dominant la rade de Paimpol.

L'édifice renferme un riche mobilier, avec notamment un Christ en croix datant de l'époque médiévale, une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, dite Notre Dame Blanche, et plusieurs statues de bois polychromes des XVIe et XVIIe siècles.

La chapelle est entourée d'un mur d'enclos. Elle conserve un calvaire de près de cinq mètres, placé à l'extérieur de l'enclos. A proximité, un petit édifice semi enterré, a été transformé en oratoire abritant une statue de Sainte-Barbe. Cet édifice était recensé comme une cave voutée durant la période révolutionnaire.

Situation : La chapelle Sainte-Barbe se trouve dans le quartier de Kérity à Paimpol.

 
      

Chapelle Sainte-Barbe (au Faouët)

Sainte-Barbe
Le Faouët
Morbihan

 

La chapelle Sainte-Barbe a été édifiée, à la fin du XVème siècle, sur les flancs d'une colline surplombant l'Ellé ; on y accède par des escaliers de pierres.

Pris dans un orage, son fondateur, Jean De Toulbodou, aurait fait le voeu de construire cette chapelle s'il échappait à la foudre.

Du fait de contrainte d'implantation, la chapelle n'est pas orientée dans le sens traditionel Ouest/Est mais dans un axe  Sud-Est/Nord-Ouest

La chapelle a été classée Monument Historique en 1909.

 
      

Chapelle Sainte-Colombe (à Lanloup)

Kertugdual
Lanloup
Côtes d'Armor

Cette chapelle fut fondée au XVe siècle par Jeanne de Lanloup et de Geoffroy de Boisgelin, seigneur de Kerveret, à l'emplacement d'un ermitage primitif.

L'édifice se singularise par son toit très pointue et une verrière en ogive, trilobée géminée, placée en pignon.

La chapelle est vouée à Sainte-Colombe, vierge martyrisée à Sens, dans l'Yonne, en l'an III.

A proximité de la chapelle se trouve la tombe de Saint-Mélar, prince de Cornouaille assassiné par son oncle Rivod.

Situation : La chapelle Sainte-Colombe se trouve en bordure de la route joignant Lanloup à Pléhédel.

 
      

Chapelle Sainte-Geneviève

Sainte-Geneviève
Morlaix
Finistère

    La chapelle Sainte-Geneviève a été édifiée au XVIème siècle.
    Elle présente un plan en forme de T et possède un clocher mur avec 3 chambres de cloches et une tourelle d’accès, située au nord.
    Sainte-Geneviève a vécu au temps de Clovis ; sa piété aurait permis d’écarter de Paris les hordes de Huns d’Attila. En Bretagne, son culte aurait supplanté celui d’une sainte bretonne appelée Guenosam.
    
    Situation : la chapelle se trouve à environ 2,5 kilomètres au nord-est de la ville de Morlaix, à proximité de l’aéroport.