dimanche, 22 juillet 2018
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Phare de l'Ile aux Moines

Ile aux moines
Perros-Guirec
Côtes d'Armor

    Un phare à tour carrée fut construit sur l’Ile aux Moines entre 1831 et 1835 ; sa hauteur était de 56 mètres. Il fut détruit le 4 aout 1944 par les allemands, au cours de leur retraite.
    Un nouveau phare à tour circulaire le remplaça à partir de 1952. Il mesure 61 mètres de hauteur et dispose d’une lanterne d’une portée de 24 milles nautiques, soit environ 44 kilomètres. Le phare est surveillé par des gardiens s’y relayant.
    
    Des excursions sont organisées vers l’Archipel des Sept-Iles de février à novembre ; certaines d’entre elles font une halte sur l’Ile aux Moines. Le phare peut être visité. Du haut du phare, le panorama est superbe ; par temps clair, la portée peut atteindre 40 kilomètres.
    
    Situation : l’archipel des Sept-Iles est situé à environ 14 kilomètres au large de Perros-Guirec.
  

 
      

Phare de l'Ile Vierge

Ile Vierge
Plouguerneau
Finistère

 

D'une hauteur de 82 m, le phare de l'Ile Vierge est le plus haut d'Europe.

Sa construction remonte à 1902. Le phare comporte au total 397 marches.

La dernière relève de gardiens remonte à 2010 ; depuis, le phare est entièrement automatisé.

Le phare peut être visité. L'accès se fait par bateau ou à pieds, lors des grandes marées.

 
      

Phare de Men Ruz

Ploumanac'h
Perros-Guirec
Côtes d'Armor

    L’accès maritime au port de Ploumanac’h est difficile ; le passage est étroit et parcouru de courants violents.
    Un premier phare en granit gris de l’Ile Grande fut construit en 1860 ; il était habité par un gardien.
    Détruit par les allemands en aout 1944, il fut remplacé par un nouveau phare en granit rose ; celui-ci mesure 15 mètres de haut et est automatisé. Sa portée par nuit claire est de 11 milles marins, soit 20 kilomètres.
    Un petit pont de granit permet de rejoindre la plate-forme du phare. De celle-ci, le visiteur a un très beau point de vue sur la côte de granit.
    A l’angle de la plateforme se trouve un escalier de pierre qui descend vers une pièce aménagée sous les rochers.
    
    Situation : le phare de Men-Ruz se trouve sur le site naturel de Ploumanac’h ; ce site est situé à environ 3 kilomètres au nord-ouest du centre-ville de Perros-Guirec.
   

 
      

Phare de Pontusval

Pointe de Pontusval
Brignogan
Finistère

 

Le phare de Pontusval a été érigé sur la pointe de Beg-Pol en 1869.

Le phare est un relais entre le phare de lÎle Vierge et celui de l'Île de Batz.

Le phare a été classé monument historique en 2011.

 
      

Phare de Port-Navalo

Port-Navalo
Arzon
Morbihan

Le phare de Port-Navalo marque l'entrée du Golfe de Morbihan depuis l'océan.

Ce phare a été mis en activité en 1895 ; sa hauteur atteint 19 mètres.
En 1944, les forces allemandes avaient décidé de le dynamiter. L'ingénieur Le Net est parvenu à convaincre l'occupant que « les phares n'appartiennent à personne car ils servent à épargner les vies des marins de toutes les nations et celles de leurs passagers. »

 
      

Phare de Saint-Mathieu

Saint-Mathieu
Plougonvelin
Finistère

Construit en 1835 sur le promontaire de Saint-Mathieu, à l'emplacement des ruines d'une abbaye, le phare atteint une hauteur de 37 mètres.

Il indique aux navires la route à suivre pour entrer dans le goulet de Brest.

Le phare de Saint-Mathieu est classé Monument Historique depuis 2011.

 
      

Phare du Cap Fréhel

Cap Fréhel
Plévenon
Côtes d'Armor

 

Le phare du Cap Fréhel se trouve sur une pointe surplombant la mer de près de 70 mètres.

Le phare actuel a été construit de 1946 à 1950 ; il succédait à deux autres phares : un premier édifié par Vauban en 1701 et un second datant de 1845.

Son rôle est de sécuriser la navigation entre la baie de Saint-Brieuc et le port de Saint-Malo.

Le phare du Cap Fréhel a été classé Monument Historique en 2011.

 

 

 

 
      

Phare du Paon (à Bréhat)

Bréhat
Côtes d'Armor

Un premier phare est construit en 1860 à la Pointe du Paon, située à l'extrémité nord de Bréhat.

Jusqu'en 1944, le phare est gardé ; les derniers gardiens étaient des femmes, la mère puis la fille qui habitaient la demeure au pied du phare.

Comme son voisin le Rosédo, le phare du Paon fait partie des 170 phares dynamités par les allemands lors de leur retraite en 1945.

Après la guerre, le phare du Paon est reconstruit à l'identique en granit rose de Bréhat et de Ploumanac'h.

A présent, il est entièrement automatisé.

Situation : Le phare du Paon se trouve à l'extrémité nord de Bréhat.

 
      

Phare du Rosédo (à Bréhat)

Le Rosédo
Bréhat
Côtes d'Armor

Le phare du Rosédo se trouve au nord-ouest de Bréhat ; il indique la passe du Trieux.

Un premier phare est construit en 1860 par l'entrepreneur Mahé. Ayant sous évalué les frais engendrés par le chantier, l'entrepreneur rompt le contrat et l'administration doit prendre le relais. Ce sont les ouvriers des Phares et Balises qui achèvent les travaux.

Le phare du Rosédo fait partie des 170 phares détruits par les allemands lors de leur retraite en 1945.

Le phare est reconstruit dans les années 50 par les architectes Auffret et Hardion.

D'une hauteur de 13 mètres, il est gardienné mais non visitable.

Situation : Le phare du Rosédo se trouve au nord-ouest de Bréhat, sur l'île nord.

 
      

Pierre d'autel (à Minihy-Tréguier)

Eglise
Minihy-Tréguier
Côtes d'Armor

    Cette pierre d’autel, abusivement appelée ‘Tombeau de Saint-Yves’, date du XV ème siècle.
    A l’origine, elle se trouvait dans le choeur de l’église. Vers 1860, un autel plus important a été installé dans le choeur.
    La pierre d’autel a alors été placée sous une petite chapelle ouverte que l’on a construite dans le cimetière, à proximité du porche d’entrée de l’église.
    Plus tard, la chapelle ouverte a été démolie, laissant la pierre d’autel à découvert.
    Selon la légende, les pèlerins doivent passer sous l’arcade de l’autel pour que leur voeu soit exaucé.
    
    Situation : Le village de Minihy-Tréguier se trouve à environ 2 kilomètres au sud de Tréguier.
 

 
      

Pont de Rohan

Pont de Rohan
Landerneau
Finistère

Le pont de Rohan est un pont habité franchissant l'Elorn, au centre de la ville de Landerneau. Le pont a été construit au XVI ème siècle.

Le pont mesure 67 mètres et relie le Quai de Léon, qui se trouve en Léon, au Quai de Cornouaille, qui se trouve en Cornouaille.

 
      

Pont romain de Mouzillon

Pont romain
Mouzillon
Loire-Atlantique

 

Il s'agit d'un pont gallo-romain datant du Ier siècle.

L'édifice comporte 4 arches. Il enjambe la Sanguèze, affluent de la Sèvre nantaise.

Le monument est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1925.

 

 
      

Présidial

Place du bourg
Guerlesquin
Côtes d'Armor

    Le Présidial est l’ancienne prison seigneuriale de la juridiction des seigneurs de Guerlesquin.
    Cet édifice a été construit vers 1640 par Vincent du Parc de Kerret, Seigneur de Guerlesquin.
    De plan carré, le monument se présente comme une forteresse flanquée à chaque angle d’une échauguette à cul de lampe terminée par un dôme.
    Le cachot se trouvait au rez-de-chaussée et l’étage était habité par les gardiens.
    La justice était rendue le lundi au prétoir qui se trouvait à proximité.
    Au niveau du toit, le visiteur remarquera deux fenêtres de style Renaissance.
    En 1826, le monument a été vendu à la ville de Guerlesquin par le Baron de Tocqueville, gendre du Marquis de Rosanbo exécuté à Paris en 1792.
    Au milieu du XIXe siècle, le monument a été sur la point d’être détruit mais, après d’intenses démarches, il a été sauvé puis restauré en 1872.
    L’édifice a été classé monument historique en 1875 et, de cette date jusqu’en 1965, a servi de Mairie.
    
    Situation : La ville de Guerlesquin, petite cité de caractère, se trouve à environ 25 kilomètres au sud-ouest de Lannion.
   

 
      

Puits de Castel-Meur

Castel-Meur
Plougrescant
Côtes d'Armor

    Ce puits en pierre se trouve à proximité de la mer sur le site de Castel-Meur. Par le passé, il constituait une source précieuse d’eau douce au milieu des petits étangs d’eau salée.
    
    
    Situation : Le site de Castel-Meur est située à 10 kilomètres au nord de Tréguier. Il faut rejoindre le village de Plougrescant puis suivre la signalisation en direction du site.

 
      

Remparts de Guérande

Guérande
Loire-Atlantique

 

La cité médiévale de Guérande est entourée de remparts édifiés au XVème siècle. Ces remparts ont pu être conservés dans leur intégralité.

D'une longueur d'1,4 km, les remparts comportent 10 tours et sont percés de 4 portes : la porte Saint-Michel, la porte Vannetaise, la porte de Saillé et la porte Bizienne.

Le monument est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1877.