dimanche, 18 avril 2021
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

Afficher la carte      

Château du Coscro

Le Coscro
Lignol
Morbihan

Le château du Coscro a été bâti au XVIIème siècle par la famille de Lantivy. Il succède à un ancien manoir datant des XVème et XVIèmes siècles.

A la Révolution, le château devient bien national ; il est vendu en 1793. L'ensemble des jardins sont alors abandonnés et transformés en terres agricoles à partir de la fin du XIX ème siècle.

Une première restauration est entreprise à la fin du XXème siècle. Dans les années 2000, suite à des travaux archéologiques, les jardins à la française sont restaurés.

Le château est ouvert à la visite pendant la saison estivale.

 
Afficher la carte      

Château du Cruguil

Lannion
Côtes d'Armor

    Le Cruguil signifie, en breton, le tertre.
    Au XIVème siècle le château est un manoir breton d’architecture classique : deux corps de bâtiment reliés par une tour angulaire qui abrite l’escalier.
    Au XVI ème siècle, les Comtes de Lannion vont agrandir le Cruguil en construisant la façade Sud.
    La famille des Comtes de Lannion réside au Cruguil jusqu’au début du XVII ème siècle ; ensuite, tout en restant la propriété de la famille de Lannion, le Cruguil va devenir une ferme.
    L’arrière petite-fille du dernier Comte de Lannion épousera le Duc des Cars ; celui-ci entreprendra d’importants travaux au Cruguil à partir de 1843 : la façade ouest est prolongée en y intégrant une chapelle, l’aile sud est agrandie.
    Le château est entouré d’un beau parc qui fait partie des parcs et jardins de Bretagne.
    Ce parc tire sa particularité d’une charmille, datant du XIX ème siècle, en forme de tunnel en U. Le parc comporte aussi un étang alimenté par une fontaine.
    
    Visite du parc possible en juillet et août.
    
    Situation : le château du Cruguil se trouve à proximité de la route reliant Lannion à Perros-Guirec, à environ 3 kilomètres au Nord du centre de Lannion.
   

 
Afficher la carte      

Château du Nessay

Château du Nessay
Saint-Briac-sur-Mer
Ille et Vilaine

 

Le château actuel a été construit en 1886, par le comte Maurice de Villebresme.

Il a été édifié à l'emplacement d'un château fort remontant au XIIème siècle et détruit au XVIIème siècle.

De nos jours, le château abrite un centre pour classes de découverte.

 

 
Afficher la carte      

Château du Plessis

Château du Plessis
Argentré-du-Plessis
Ile et Vilaine

 

Le château du Plessis date du XVIème siècle pour sa partie ancienne; il a été agrandi au XIXème siècle.

Le château a été pillé pendant la Révolution.

Le domaine abrite une chapelle datant de 1879.

 

 
Afficher la carte      

Château du Plessis-Josso

Château du Plessis-Josso
Theix
Morbihan

 

Le château du Plessis-Josso a été édifié par Sylvestre Josso, écuyer du duc Jean III en 1330.

A plusieurs reprises (XVème, XVIème et XVIIème siècles) , le château sera agrandi.

A la fin du XVIIIème siècle, le château devint la propriété de la famille Le Mintier de Léhélec qui l'habite encore aujourd'hui.

Le château est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1929.

 

 
Afficher la carte      

Château du Rocher-Portail

Maen-Roch
Ille-et-Vilaine

Edifié de 1586 à 1607, le château du Rocher-Portail est le château de Gilles de Ruellan, un proche d'Henri IV et du Cardinal de Richelieu.

Les jardins qui datent du début du XVIIème siècle ont été restaurés récemment.

L'édifice est classé aux Monuments Historiques depuis 1961.

Il est ouvert à la visite durant la saison estivale.

 
Afficher la carte      

Château du Taureau

Plouézoc'h
Finistère

    Le 4 juillet 1522, soixante navires anglais pénétrèrent dans la baie de Morlaix ; la ville fut pillée et incendiée.
    Afin d’éviter le renouvellement d’un événement aussi tragique, les habitants de Morlaix obtinrent l’autorisation de construire un fort sur l’îlot du Taureau, situé à l’entrée de la baie.
    L’ouvrage fut bâti de 1542 à 1544.
    Au XVIIIème siècle, Louis XIV fit entreprendre des aménagements par Vauban : le fort fut agrandi et abrita désormais des logements pour les soldats, deux cachots, une chapelle et onze casemates pour des canons de gros calibre.
    Sous Louis XV, le fort devint une prison d’état.
    En 1871, Auguste Blanqui, l’un des principaux acteurs de la révolution de 1848, y fut interné.
    Le château fut désarmé en 1890.
    Pendant la seconde guerre mondiale, le château fut investi par la DCA allemande.
    Ces dernières années, le château a été restauré, suite à une mobilisation des collectivités locales.
    
    Le château peut être visité ; le trajet s’effectue par bateau, au départ de Plougasnou ou de Carantec.
    
    Situation : le château du Taureau est situé sur un îlot, à l’entrée de la baie de Morlaix.
   

 
Afficher la carte      

Château Gaillard

Rue du Château
Vannes
Morbihan

 

Construit par Jean de Malestroit, chancelier du Duc Jean V, en 1410, le château sera racheté par le Duc de Bretagne en 1457.

Le château abritera ensuite l'administration du Parlement de Bretagne jusqu'en 1535, trois après la signature du Traîté d'union de la Bretagne à la France.

Le château est classé au tître de Monument Historique depuis 1913.

 

 
Afficher la carte      

Château Goëlo (à Plélo)

Goëlo
Plélo
Côtes d'Armor

Ce château est construit au XVIIe siècle à l'emplacement d'une forteresse féodale.

Cette forteresse avait été édifiée sur un site datant de la période gallo-romaine ; il y demeure des traces d'une enceinte elliptique.

Le château Goëllo est l'ancien chef-lieu du pays de Goëllo ; en 1300, il appartenait à Guillaume de Mordelles, sieur de Château-Goëllo.

 
Afficher la carte      

Citadelle de Belle-Ile-en-Mer

Citadelle de Belle-Ile-en-Mer
Le Palais
Morbihan

 

La citadelle de Belle-Ile est un fort dominant la petite ville du Palais. Son rôle était de défendre la ville contre les assaillants.

Fondé au XIème siècle par les moines de Quimperlé, le fort sera reconstruit en 1549 par Henri II. Vauban le renforcera à la fin du XVIIème siècle mais insuffisamment, puisque le fort ser pris par les anglais lors de la guerre de Sept Ans en 1761. Le fort restera occupé pendant deux ans, jusqu'au Traîté de Paris.

Au cours du XIXème siècle, le fort sera à nouveau renforcé. Il sera abandonné à la fin de la première guerre mondiale et vendu en 1960.

Actuellement, le fort est la propriété d'un groupe hôtelier.

La citadelle a été classée au tître des Monuments Historiques en 2007.

La citadelle est ouverte à la visite durant la saison estivale ; elle comporte un musée sur l'histoire de Belle-Ile.