mardi, 22 mai 2018
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle Notre-Dame de la Joie

Notre-Dame de la Joie
Guimaëc
Finistère

    L’origine de la chapelle remonte aux Croisades ; sa fondation est attribuée aux Seigneurs de Trémédern.
    La chapelle actuelle a été construite au XVe siècle et restaurée aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.
    Elle est en forme de tau et possède un clocher-mur surmonté d’un lanternon.
    A l’intérieur, on peut découvrir un autel en pierre datant de 1499, un beau chancel (clôture du Chœur) du XVIe ainsi que des peintures murales d’époque.
    Un muret en pierre entoure la chapelle.
    
    Situation : la chapelle Notre-Dame de la Joie se trouve à environ 2 kilomètres à l’est de Guimaëc.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame de Languivoa

Languivoa
Plonéour-Lanvern
Finistère

 

La chapelle de Languivoa a été construite à la fin du XIII ème siècle.

Dès le XIV ème siècle, la chapelle a subi des dommages au cours de la guerre de succession de Bretagne.

Suite à la révolte des Bonnets rouges au XVII ème siècle, la chapelle de Languivoa fera partie des 6 chapelles dont le clocher sera décapité.

La chapelle  abrite l'une des plus anciennes statues de Cornouaille, datant de la fin du XIII ème siècle, en albâtre polychrome, représentant Notre-Dame de Languivoa.

 

 
      

Chapelle Notre-Dame de Luzivilly

Luzivilly
Plouigneau
Finistère

    La chapelle de Luzivilly a été construite au début du XVIème siècle par la famille de Goesbriand.
    Elle a été érigée à l’emplacement d’une source qui était le lieu d’un pélerinage très suivi.
    La chapelle a d’abord été vouée à Sainte Barbe, ensuite à la Vierge.
    Elle comporte une nef de 4 travées avec un bas-côté au sud. Au nord s’y rattache une chapelle perpendiculaire.
    Au devant de la chapelle, on retrouve les restes d’une croix brisée.
    Le pardon a lieu le 15 août.
    
    Situation : la chapelle de Luzivilly se trouve à environ 4 kilomètres à l’est de Plouigneau, en bordure de la route joignant Plouigneau au Ponthou.
 

 
      

Chapelle Notre-Dame de Pendreo

Pendreo
Belle-Isle-en-Terre
Côtes d'Armor

    La construction de la chapelle remonte au XVème siècle ; elle était probablement à cette époque la chapelle d’un monastère de moines templiers.
    On peut y découvrir un magnifique jubé datant du XVIème siècle ; la face du jubé tournée vers l’autel est décorée de feuillages et d’entrelacs d’inspiration celtique ; l’autre face représente les douze apôtres.
    Les vitraux du Choeur furent offerts en 1931 par Sir Robert et Lady Mond, en mémoire de la famille Le Manach.
    Par le passé, on venait y implorer la Vierge pour la guérison des enfants malades de la coqueluche (drev signifiant coqueluche en breton), avant de se rendre à la fontaine miraculeuse.
    Le pardon est célébré le 3 ème dimanche de juillet.
    
    Situation : la chapelle de Pendreo se trouve à environ 1 kilomètre au nord de Belle-Isle-en-Terre.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame de Pitié en Christ

Christ
Trébeurden
Côtes d'Armor

    Située sur un tertre de 76 mètres d’altitude, la chapelle de Christ domine la baie de Tresmeur.
    Une première chapelle occupait le site dès le XIV ème siècle ; elle avait probablement été édifiée par des moines mendiants.
    La chapelle fut reconstruite en 1770 ; de l’édifice initial, il ne demeure que la fenêtre du chevet et quelques pierres d’une petite baie.
    Pendant la révolution, l’édifice servit de caserne puis de poste de douane.
    A l’intérieur, le visiteur pourra découvrir un autel en pierre.
    La chapelle est dédiée à Notre-Dame de Pitié.
    
    Situation : la chapelle de Christ est située à 8 kilomètres au nord-ouest de Lannion, à l’intérieur de la petite ville de Trébeurden.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame de Port-Blanc

Port-Blanc
Penvenan
Côtes d'Armor

    A l’origine, la chapelle de Port-Blanc n’était qu’une simple tour de guet. Celle-ci fut construite au XIIème siècle ; elle servait à surveiller la baie du port de Saint Gildas.
    En 1492, les anglais investirent l’île de Saint-Gildas ; ils tentèrent une incursion sur le continent mais rebroussèrent chemin après avoir confondu des fougères avec des soldats.
    Suite à cet événement heureux, il fut décider de construire une chapelle.
    La chapelle actuelle date donc du début du XVIème siècle. Elle réutilise la tour de guet comme sacristie et se singularise par sa configuration à demi enterrée.
    A l’intérieur, le visiteur pourra découvrir une chaire en bois polychrome datant du XVIIème siècle ; la singularité de celle-ci réside dans le fait que le chiffre onze n’apparaît qu’une fois alors que le chiffre douze est inscrit deux fois.
    Le pardon est célébré le 15 août.
    
    
    Situation : la chapelle de Port-Blanc se trouve à proximité de la baie de Saint-Gildas, dans le village de Port-Blanc. Port-Blanc étant situé à environ 10 kilomètres à l’est de Perros-Guirec.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame de Tréavrec (à Brech)

Tréavec
Brech
Morbihan

 

La chapelle Notre-Dame de Tréavrec a été édifiée en 1565. De style Renaissance, elle adopte un plan rectangulaire.

Un escalier extérieur en pierre permet d'accéder au clocher. Les rampants des pignons sont décorés de figures fantastiques.

La chapelle a été inscrite aux Monuments Historiques en 1933.

 

 

 

 
      

Chapelle Notre-Dame de Trémalo

Trémalo
Pont-Aven
Finistère

 

La chapelle de Trémalo a été édifiée au XV ème siècle grâce aux dons du seigneur du lieu, Guillaume du Plessis.

Au XIX ème siècle, la chapelle sera représentée, à plusieurs reprises, par les peintres de l'école de Pont-Aven. Le christ en croix qu'elle contient figure notamment dans plusieurs tableaux de Paul Gauguin, comme son Christ jaune peint en 1889.

L'édifice est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 1932.

 
      

Chapelle Notre-Dame de Tréminou

Lestréminou
Plomeur
Finistère

 

La chapelle de Tréminou date du XIII ème siècle. Des travaux complémentaires furent entrepris au XIV ème et au XVI ème siècle.

La chapelle fut un haut-lieu de la révolte des bonnets rouges au XVII ème siècle. Ainsi, le 2 juillet 1775 le code paysan des bonnets rouges fut proclamé du haut du calvaire-chaire extérieur.

La chapelle et le calvaire font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1926.

 
      

Chapelle Notre-Dame de Trescouët (à Caudan)

Trescouët
Caudan
Morbihan

 

La chapelle Notre-Dame de Trescouët a été fondée au XIIème siècle. Elle est aussi nommée chapelle Notre-Dame des Neiges.

L'édifice a été profondément remanié aux XVème et  XVIème siècles et peu d'éléments demeurent de la période romane.

La chapelle a été inscrite aux Monuments Historiques en 1925.